Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Charles de Gaulle est un homme noir de petite taille ;)


 

En 2010, est sorti le film « L’Autre Dumas » de Safy Nebbou.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Safy_Nebbou

 

Une polémique avait eu lieu quant au choix de l’acteur qui a incarné Alexandre Dumas : Gérard Depardieu.

 

Polémique car Alexandre Dumas était un métis et, dans certains de ses écrits, il dénonce le racisme dont il a été victime du fait de ses traits négroïdes.

 

Les arguments des producteurs pour le choix de cet acteur ont été les suivants : à leurs yeux, cette polémique n’avait pas de sens car le cinéma comme la vie « ne se réduit pas à la génétique », « Si Duma, quarteron (un enfant issu de l’union entre un Métis et un Blanc) par sa grand-mère noire, esclave à Haïti, avait bien ¼ de sang noir, c’est donc qu’il avait ¾ de sang blanc. » disent Franck Le Wita et Marc de Bayser. « Si la diversité dans son ensemble a besoin d’être promue, elle ne doit pas l’être au détriment de la liberté artistique. Celle-ci, fondée sur l’analogie et la métaphore commence par le choix des acteurs. »

 

Dans un article, le Figaro soutenait que la polémique déclenchée par « L’Autre Dumas » n’avait pas de sens.

 

Pour Claude Ribbe, écrivain spécialiste d’Alexandre Dumas, le choix d’un acteur blanc vise à démontrer que Dumas ne pouvait, d’une certaine façon, être défini comme nègre de par sa couleur de peau puisqu’il utilisait un nègre littéraire en la personne d’Auguste Maquet. Le film ayant pour but de dénigrer la figure de l’écrivain qui ne serait au final qu’un nègre utilisant un nègre. Il fallait éviter la redondance.

 

Dans un article de « Jeune Afrique », un journaliste s’interroge : « L’Autre Dumas, un film raciste ? »

 

Dans « Le Parisien », Sonia Rolland : « Dumas avait les traits assez négroïdes. Dans ce film, on occulte son histoire, il est grimé, on lui met des bouclettes sur une tête de Gaulois. »

 

Safy Nebbou justifie ainsi son choix : « Dumas était aux ¾ blanc, ça aurait été une erreur historique (sic) de choisir un acteur métis, même si c’est une éventualité à laquelle on a réfléchi. Il avait les yeux bleus comme Depardieu et les cheveux crépus, on a frisé ceux de l’acteur et on lui a foncé le teint. »

 

Alexandre Dumas se définissait comme un nègre aux cheveux crépus et à l’accent légèrement créole.

« Quand Dumas quittait un salon, assure Claude Ribbe, certains ouvraient les fenêtres au motif que ça puait le nègre. »

 

Pour le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France), « ‘‘L’Autre Dumas’’ est symptomatique de la discrimination dont sont victimes les personnes issues de la diversité et de la difficulté des élites à le reconnaître. »

 

Patrick Lozès, président du CRAN : «Dans 150 ans, le rôle de Barack Obama pourrait-il être interprété au cinéma par un acteur blanc avec une perruque frisée ? Martin Luther King peut-il être joué par un acteur blanc ou Jules César par un acteur noir ? »

 

Jacques Chirac, lors de l’entrée d’Alexandre Dumas au Panthéon en 2002 : « Fils de mulâtre, sang mêlé de bleu et de noir, Alexandre Dumas doit affronter les regards d’une société française qui, pour ne plus être une société d’Ancien Régime, demeure encore une société de castes. Elle lui fera grief de tout : son teint bistre, ses cheveux crépus, à quoi trop de caricaturistes de l’époque voudront le réduire. »

 

Face aux arguments justifiant le choix de Depardieu : liberté artistique, analogie, métaphore, je m’étais dit : Ok, alors, si on fait un film sur le Général de Gaulle, on peut imaginer qu’il puisse être interprété par un homme noir de petite taille. J’attends de voir. Eh non ! Quelle déception ! Un film sur le Général de Gaulle vient de sortir, le Général est joué par Lambert Wilson, un homme blanc de 1,90 et sa femme est jouée par une femme blanche, Isabelle Carré. Je ne pense pas qu’au moment du casting, on se soit posé la question de la couleur de peau des acteurs qui incarneraient le Général et sa femme. Cela allait de soi tout comme il va de soi, pour moi, que le rôle d’Alexandre Dumas aurait dû être tenu par un acteur métis.

 

 

http://www.millebabords.org/spip.php?article13556, morceaux choisis de l’article « Alexandre Dumas, un mulâtre qui a des nègres » :

 

 

 

« Claude Schopp, biographe et responsable des éditions critiques de Dumas, rappelle ainsi que « Mlle Mars aurait eu coutume de s’écrier, après les visites de Dumas : "Il pue le nègre… Ses cheveux sentent le nègre… Il est venu… ouvrez toutes les fenêtres." » Il ajoute d’ailleurs que l’écrivain « répondait généralement par quelques répliques cinglantes. Ainsi, traversant le foyer du Théâtre-Français et entendant un petit homme mal bâti chuchoter à son voisin : "On dit qu’il a beaucoup de sang noir", il lui avait lancé : "Mais parfaitement, Monsieur, j’ai du sang noir ; mon père était un mulâtre, mon grand-père était un nègre, et mon arrière-grand-père était un singe ! Vous voyez que nos deux familles ont la même filiation, mais pas dans le même sens !" » »

 

 

 

« L’ouvrage de Miremont (intégralement disponible sur Internet) ne s’embarrasse pas de nuances : « lèvres saillantes, nez africain ; tête crépue, visage bronzé. Son origine est écrite d’un bout à l’autre de sa personne ; mais elle se révèle beaucoup plus encore dans son caractère. » En effet, « aiguillonnez un point quelconque de la surface civilisée, bientôt le nègre vous montrera les dents. » Ainsi, « comme ces chefs des tribus indiennes, que les voyageurs savent amadouer avec des babioles, M. Dumas aime tout ce qui brille, tout ce qui chatoie. […] Les joujoux le séduisent, les fanfreluches lui tournent le cerveau –Nègre ! » Autrement dit, c’est parce qu’il est un nègre (par ses origines) que Dumas exploiterait un nègre (littéraire). Mirecourt joue, consciemment et explicitement, sur le double sens du mot. »

 

 

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/17/01011-20100217FILWWW00763-l-autre-dumas-polemique-sans-sens.php

https://www.jeuneafrique.com/207066/societe/l-autre-dumas-un-film-raciste/

http://book.emissaire.over-blog.com/article-l-autre-dumas-polemique-autour-de-gerard-depardieu-44732623.html

http://diversite.20minutes-blogs.fr/archive/2010/02/18/l-autre-dumas-un-polemique-tres-clairement-justifiee.html

https://www.20minutes.fr/culture/383710-20100210-dumas-peu-trop-blanc

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-136392/critiques/spectateurs/

https://next.liberation.fr/cinema/2010/02/15/dumas-en-noir-et-blanc_610109

https://www.lemonde.fr/cinema/article/2010/02/11/un-acteur-blanc-peut-il-incarner-dumas-le-quarteron_1304303_3476.html

https://www.jeuneafrique.com/198235/culture/dumas-o-est-le-n-gre/

Galerie de caricatures d’Alexandre Dumas : http://www.dumaspere.com/pages/phototheque/caricatures.html

 

 

Sandra Ganneval, écrivaine indépendante

  Abonnez-vous à mon blog pour suivre mon actualité

  Abonnez-vous à 

  ma chaîne YouTube

  Abonnez-vous à

 ma page Facebook

 Suivez-moi sur

 Twitter

 

 

 

 

 

 

 

 



17/03/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres