Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Et un test toutes les 48 heures, un !

Se faire tester toutes les 48 heures, désormais, c'est ce qui attend les personnes qui habitent la France et qui travaillent en Allemagne.

A cause du variant sud-africain.

Le délire sanitaire se poursuit. Le business des tests se porte à merveille.

Je ne sais pas combien de personnes doivent faire ce trajet tous les jours mais ça va encore rapporter un joli pactole aux fabricants de tests et continuer à creuser l'abyme de la Sécurité Sociale.

Pourtant, le manque de fiabilité des tests a été reconnu et même attesté par un jugement au Portugal.

Pourtant, les tests PCR continuent à être utilisés allègrement comme preuve de contamination, les tests positifs sont, depuis des mois, par un tour de passe passe, devenus des cas positifs.

L'état de santé général d'une personne ne témoigne plus de rien. Toute personne est supposée malade et susceptible de transmettre le covid.

Les médecins généralistes n'ont plus leur mot à dire, à force de baisser la tête, ils sont exclus de l'équation et cela ne fait que commencer.

Nous sommes embarqués dans une folie sanitaire d'une ampleur inimaginable il y a un an. Demander à des gens de se faire tester toutes les 48 heures pour vérifier qu'elles ne sont pas porteuses d'une maladie dont elles n'ont aucun symptôme. Miser sur les tests au lieu de miser sur la prévention et les traitements précoces, continuer à détruire inlassablement le système hospitalier, c'est ça le programme pour les mois qui viennent et aussi, continuer à nous rendre fous.

Le confinement du weekend en Ile-de-France se profilerait pour le 06 mars... les bruits courent et ils sont forts...

On verra si le gouvernement osera. En même temps, il nous a encore bien préparé, il a encore bien constaté que le test de soumission avait une fois de plus fonctionné à la perfection dans les Alpes Maritimes, à Dunkerque... donc, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ?

Tests à gogo, masques, gestes barrières inutiles comme le dit à demi mots un certain professeur marseillais en notant que les gestes barrières ont fait disparaitre la grippe, la gastro mais pas le C...

Pourquoi changer une méthode qui ne fonctionne pas alors qu'elle atteint parfaitement son but : notre acceptation de toutes les mesures liberticides, de toutes les atteintes à notre intégrité physique que sont ces tests PCR par peur du méchant V et par méconnaissance de nos droits ?

Et bientôt le passeport vaccinal, autre action dénuée de sens commun. Pourquoi tout le monde devrait-il être vacciné contre une maladie qui fait si peu de morts, au final, morts qui, d'ailleurs, pour la plupart, auraient pu et pourraient être évités si la prise en charge ne demeurait pas la même qu'en mars : restez chez vous, prenez du Doliprane et si vous étouffez, faites le 15...

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possible. Continuez à dormir, les amis, nous sommes entre de bonnes mains.

 

 

 

Merci de votre visite.

 

Retrouvez tous mes romans et recueils de nouvelles à cette adresse :

 

Les livres de Sandra Ganneval

 



02/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres