Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Les médecins se trompent parfois... #CORONAVIRUS

Je vais ajouter mon petit grain de sel (ou de poivre) à la polémique qui a lieu actuellement à propos du traitement proposé par le docteur Didier Raoult, infectiologue et professeur de microbiologie (1) pour soigner les personnes atteintes du Coronavirus à l’IHU Méditerranée Infection, institut qui a pour objectif de condenser les moyens de lutte contre les maladies infectieuses.

 

Je souhaitais pointer un élément : la médecine avance par essais et erreurs. Les médecins font des choix, ils se trompent parfois mais, ils font de leur mieux.

 

La recherche médicale avance aussi par essais et erreurs et chaque année, elle fait de nouvelles découvertes, perfectionnant les soins apportés aux malades.

 

Les découvreurs ont souvent du mal à faire entendre leur voix. On doute d’eux, on ne veut pas les croire quand ce qu’ils proposent paraît trop miraculeux, ce, même s’ils évoluent dans leur domaine de compétence.

 

Je vais vous faire part d’une expérience personnelle : pendant quatorze ans, j’ai souffert d’ulcères de l’estomac. Il n’y avait pas de solution à mon problème excepté la prise d’antiacides. Les médecins ont mis en avant, en guise d’explication, le stress, des facteurs psychosomatiques et le terrain familial.

 

Deux médecins australiens le Dr Robin Warren (2) et le Dr Barry Marshall (3) sont parvenus après de longues recherches à démontrer que 99% des ulcères de l’estomac étaient causés par une bactérie, l’Hélicobacter pylori (4). Selon eux, pour empêcher la récidive, il suffisait de traiter les patients avec des antibiotiques. Cette suggestion, pourtant argumentée par leurs travaux, n’a pas été accueillie avec l’enthousiasme qu’elle aurait dû déclencher. Leurs confrères se sont montrés méfiants, sceptiques, malgré les observations des deux chercheurs, ils restaient convaincus que des bactéries ne pouvaient survivre dans ce milieu acide. Alors, pour prouver qu’ils avaient raison, Barry Marshall décide de se prendre pour sujet d’expérience, il avale une solution d’Hélicicobacter pylori et ne tarde pas à développer un ulcère gastrique qu’il soigne avec des antibiotiques. La publication de l’expérience date de 1983 mais ce ne sera qu’au cours des années 90 que l’on admettra enfin que ces bactéries sont la cause de la majorité des ulcères gastriques et que les deux chercheurs avaient raison. Ce n’est qu’en  2005 qu’ils obtiennent, pour cette découverte, le prix Nobel de physiologie.

 

Vous n’imaginez pas comme je remercie encore ces deux chercheurs de ne pas s’être laissé impressionner par le scepticisme de leurs collègues et d’être allés au bout de leurs travaux. La prise d’antibiotiques a fait que je n’ai plus jamais eu d’ulcères de l’estomac.

 

Actuellement, des centaines de personnes ont choisi de faire confiance au docteur Didier Raoult, elles se rendent à l’IHU Méditerranée Infection, à Marseille, se font tester et si elles sont malades, le traitement à base de chloroquine qu’il préconise leur est proposé.

 

Est-ce que c’est une folie de faire confiance à cet homme ?

 

Le docteur Raoult a un style particulier, une façon de parler cash qui en dérange plus d’un, il affiche aussi haut et fort ses compétences et apparemment, se comporter de la sorte, c’est très mal pour certains qui ont fait vœu d’humilité.

 

Mais, franchement, son style, son franc-parler, je m’en fiche, si effectivement, son traitement est prometteur comme il le dit, allons-y !

 

La chloroquine est un médicament qui existe depuis 70 ans, ses effets secondaires sont connus et si le médecin qui le prescrit suit ses patients, pourquoi y aurait-il des soucis particuliers ? D’autant plus que le traitement ne doit être pris que durant quelques jours.

 

Pour ma part, si j’en ressentais la nécessité, je testerai sans hésiter le traitement préconisé par le docteur Raoult.

 

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Didier_Raoult

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/J._Robin_Warren

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Barry_J._Marshall

(4) http://www.helicobacter.fr/wp-content/uploads/2019/01/FAUCHERE-la-folle-histoire-de-la-decouverte-dH-pylori-2.pdf

 

 

 

Sandra Ganneval, écrivaine indépendante

   Abonnez-vous à mon blog pour suivre mon actualité

   Abonnez-vous à 

   ma chaîne YouTube

   Abonnez-vous à

  ma page Facebook

  Suivez-moi sur

  Twitter

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres